Les différentes techniques de gravure sur bois

Les techniques de gravure sur bois

La gravure sur bois est un procédé ancestral qui a traversé les époques. 

 

La gravure sur bois est un procédé ancestral qui a traversé les époques. Certains experts dans ce domaine considèrent même que ce type de gravure serait la plus ancienne technique d’impression de motifs sur support. En termes de gravure sur bois, il existe plusieurs techniques dans le monde qui permet de reproduire des motifs sur ce matériau. Gravure sur bois, xylogravure, linogravure, gravure laser, découvrez toutes ces techniques d’impressions ci-dessous.

 

La gravure sur bois alias « xylogravure »

La gravure sur bois appelée aussi xylogravure (car les 2 techniques sont sensiblement les mêmes à quelques détails près) est une technique de gravure sur bois immémoriale. Ce procédé de gravure en taille d’épargne est apparu il y a fort longtemps en Chine avant de se démocratiser au fil des époques. La gravure sur bois se fait à partir de différents outils (canif, burin, ciseau, gouge) qui permettent de creuser le bois.

Cette technique de gravure sur bois consiste à tailler une plaque de bois à certains endroits précis afin de laisser apparaitre un dessin sur le support. De cette manière, les parties creusées du bois sont appelées les « blancs ». Ces parties spécifiques sont appelées de cette manière, car lors de l’impression, elles apparaitront blanches.

Une fois que la surface plane du support creusé avec des blancs, les graveurs utilisent un rouleau ou un tampon avec une encre spécifique pour encrer le relief de la plaque de bois (tout ce qui n’a pas été creusé par le graveur). De cette manière, l’encre ne se dépose que sur les reliefs et laisse apparaitre les blancs par contraste (d’où le nom « technique de taille d’épargne »).

Ainsi, avec cette technique de gravure sur bois, les artistes ou graveurs sont obligés de travailler en noir et blanc lorsqu’ils commencent la gravure. Cependant, il existe des procédés avec plusieurs blocs de bois qui permettent d’agrémenter les motifs avec de la couleur. Ces procédés sont cela dit assez fastidieux à mettre en place.

 

La technique de la linogravure

Apparue bien plus tardivement avec l’arrivée du linoléum ou « lino » au XIXe siècle, cette technique de gravure est utilisée uniquement depuis le début du XXe siècle. La linogravure est un procédé qui découle de la xylogravure, c’est-à-dire de la gravure sur bois. En effet, on utilise les mêmes outils et la même technique de gravure que celle-ci. C’est uniquement le support sur lequel les motifs seront gravés qui diffère.

Effectivement, à l’inverse de la gravure sur bois traditionnelle, la linogravure est une technique de gravure sur lino (matériau composé de liège, d’huile de lin, gomme et résine). Elle emprunte les mêmes codes que la xylogravure. En effet, ici aussi nous retrouvons une technique en taille d’épargne qui consiste à enlever les blancs de l’estampe finale pour que l’encre, à l’aide d’une presse, soit imprimée uniquement sur les parties en relief de la gravure.

La linogravure dispose de quelques spécificités cela dit. En effet, le caractère malléable du matériau permet au graveur de s’exercer plus facilement à la gravure que sur du bois. De la même manière, il est plus simple d’ajouter des couleurs aux différents motifs.

Aussi, la linogravure est beaucoup moins sensible aux erreurs de creusements. En effet, la plaque peut être réparée à souhait grâce à un mélange de colle et poudre. En revanche, l’encrage pour rouleau ou tampon encreur est limité à une dizaine de tirages maximum à cause de la fragilité du support.

 

La gravure laser sur bois

La gravure laser sur bois proposée par Lasertec, est une technique de gravure sur bois beaucoup plus récente que celles présentées précédemment. En effet, cette technique est apparue avec l’émergence des graveurs laser dans la seconde partie du XXe siècle.

La gravure laser sur bois est un procédé de gravure qui consiste à brûler la surface du bois grâce à un laser. Cette brûlure est tellement puissante qu’elle va creuser le bois sur quelques millimètres. Le motif gravé va alors apparaitre en relief sous forme de rainures générées par le laser.

De cette manière, la gravure laser sur bois utilise quasiment le même procédé que son ancêtre la xylogravure, mais pas les mêmes outils. Le laser utilisé pendant une gravure laser sur bois est programmé et automatisé. Cela permet de réduire au maximum les erreurs causées par l’humain. De plus, ce ne sont pas les reliefs qui sont colorés, mais les parties creusées.

En effet, la gravure laser sur bois permet d’éviter la phase « d’encrage ». En effet, la surface gravée n’apparait pas en blanc, mais directement en noir, car le matériau est brulé par le laser en plus d’être creusé.

Grâce à des lasers YAG ou CO2 (noms des sources de pulsion des lasers), les graveurs laser de Lasertec offrent des gravures sur bois de haute précision.